CR sortie réseau du Solitaire – puits du Complexe

du 13/08 au 15/08/2021 | Samoens (74 - Haute-Savoie) | France

Nous partons vendredi de Lyon en début de soirée. Nous arrivons au refuge vers minuit trente.

Samedi 14 août

Il fait un temps magnifique. Nous préparons notre matériel, passons au refuge du Folly pour dire bonjour et rejoignons l’entrée du V4bis. Nous pique-niquons avant d’entrer sous terre vers 12 h 15. Il reste quelques lambeaux de glace dans la zone d’entrée. Nous atteignons le puits du Complexe, départ de l’exploration de la nouvelle galerie. Il n’est pas nécessaire de rééquiper le puits, la main courante existante est conservée et prolongée pour rejoindre un ressaut de 2 m donnant accès à une salle chaotique un peu boueuse située au-dessus de la trémie barrant le méandre à la base du puits du Complexe. Cette salle se termine par un P10 qui permet de prendre pied dans une jolie salle d’une quinzaine de mètres de hauteur, avec de nombreuses formes curieuses d’érosion. Les sapins d’argile sont nombreux, ce sera la salle des Sapins d’Argile. Le plafond de la salle est broyé, des venues d’eaux ruissellent à plusieurs endroits le long de la paroi mais ce n’est pas un affluent, c’est plutôt du ruissellement qui circule dans une faille. Le plafond s’abaisse à l’extrémité de la salle et nous progressons à califourchon jusqu’à arriver à une étroiture impénétrable. Elle serait passable en effectuant un tir. La suite n’est pas très engageante, c’est toujours étroit. Nous sommes au fond du méandre, la suite n’est pas ici et il n’y a aucun courant d’air. Nous rebroussons chemin, cherchant une suite. Nous déséquipons le P10 accédant à la salle des Sapins d’Argile puis nous revenons dans la première salle chaotique. En hauteur, nous observons une lucarne et elle est dans le même axe que la main courante venant du puits du Complexe.

Nous accédons à cette lucarne par une escalade (E7), un méandre intime suit mais il est très court. Le méandre se poursuit, s’agrandit et s’élargit, nous devons l’équiper en main courante sur 10 m. Nous arrivons au sommet d’un P10/P15 qui semble donner sur une salle ébouleuse. Nous stoppons notre progression au sommet de ce puits sur manque de matériel (20 amarrages ont déjà été plantés) et il commence à se faire tard également.

Nous avons laissé une corde de 15 m au sommet du puits et une autre corde de 15 m dans la salle à la base de l’E7.

La topo semble suivre la même direction que le méandre accédant au puits du Complexe. Nous sommes toujours dans un grand méandre fossile entrecoupé d’effondrements avec des trémies à traverser ou à contourner.

Nous ressortons à 1 h 00 du matin, la différence de température avec l’extérieur est toujours surprenante à cette période de l’année.

Nous nous couchons vers 3 h 00 du matin.

Dimanche 15 août

Nous faisons une petite grasse matinée, Jens est beaucoup plus matinal que les autres participants et va faire un tour dans le Ba6 durant 2 h. Nous nettoyons le matériel puis déjeunons au refuge du Folly.

Nous quittons le refuge vers 17 h 00 pour arriver sur Lyon dans la soirée, après les bouchons.

TPST : 13 h 00

Participants à l'activité

Vous devez être identifié pour voir la liste des participants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.