Récupérations kits Plongée à Fitoja Express – Initiation

le 13/11/2021 | Arith (73 - Savoie) | France

Le but de la sortie est d’aller chercher les charges plongées de Manu Tessanne au bord du siphon de l’affluent des Gélinottes, et d’initier des nouveaux futurs Vulcains. Nous entrons par Fitoja Express. Clément nous avait dit que Céline et Adam avaient déjà fait de la spéléo en Haute Savoie, et que ça devrait le faire pour cette sortie. Nous apprenons juste devant le trou, qu’en fait, ils n’avaient jamais progressé sur cordes en spéléo…

Mahieddine et Steph se chargent de les encadrer pour la descente, tandis que Cédric, Arne, Thomas et moi allons chercher les charges au siphon. Nous ne prenons qu’un kit supplémentaire pour sortir la corde de Manu, le reste étant censé être déjà enkité. Au cours de la descente, vu l’équipement en fixe (pas du tout confort, têtes de puits un peu techniques, nombreux fracs, nombreuses déviations, nombreux frottements,…), je me dis qu’une initiation ici, c’est osé… Les puits sont bofs, mais le collecteur vaut vraiment le détour, il est dantesque. L’équipement pour l’accès à l’affluent des Gélinottes est tire bras, et sur la traversée du collecteur principal, nous passons à côté d’un bel incident : un côté de la main courante est sur mono-spit, et quand je suis passé (le dernier), la vis, largement dévissée, ne tenait plus que sur 1 filet… Les derniers 30 ou 40 m du méandre, je ne les ai pas vus : il fallait soit progresser en opposition large, sans main courante (j’ai fait un refus d’obstacle, estimant que c’était trop dangereux pour moi), soit passer dans la flotte en bas (mais je voulais éviter de me mouiller…). Mais je n’ai pas eu longtemps à attendre mes compères, ils ont fait l’aller-retour, en utilisant mon kit pour prendre tout ce qui trainait et qui n’était pas enkité. Du coup, nous n’avons pas déséquipé la corde de Manu, et sommes revenus à la base des puits directement, où nous retrouvons les autres qui sont bien descendus.

Steph, ayant un kit vide, repart avec Cédric pour déséquiper la corde pendant que nous autres, nous allons visiter la salle Fitoja. C’est joli, ça vaut aussi le coup d’oeil. Je ne suis pas sûr d’avoir bien repéré l’accès à la rivière de Prérouge. En commençant à remonter de la salle, nous croisons Cédric et Steph qui viennent aussi visiter. Nous remontons sans trainer et sommes dehors juste au moment du coucher de soleil… Enfin, dans la pénombre parce qu’il pleuviotte !

TPST : 6 H 30 environ

Participants à l'activité

Stéphane LStéphane L.
Xavier RXavier R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.