Samoëns : la suite du Poncho

du 04/05 au 06/05/2024 | Samoëns (74 - Haute-Savoie) | France

Samedi 4 mai

Après pas mal d’hésitations à cause de la météo un peu pourrie annoncée, nous nous donnons rendez-vous sur le parking quand même en milieu d’après midi. Le ciel est gris, mais il ne pleut pas. La neige semble encore basse, et au cas où, je charge mes raquettes sur le sac à dos. A 17 h 30, nous sommes au refuge, sans avoir mis le pied dans la neige !

Nous allons dire bonjour à Jacques qui est arrivé en tout début d’après midi pour sortir le refuge de l’hivernage, puis nous mangeons avec lui à côté du poele à bois.

Dimanche 5 mai

Il pleut une bonne partie de la nuit, et du début de la matinée. Nous attendons que ça se calme et quittons le refuge à 11 h bien tappées. Notre but est d’aller à la galerie du Poncho, dans le réseau du Solitaire au JB pour aller descendre le puits qui nous avait arrêté Constance, Steph et moi au cours du camp de juillet 2023.

Nous mettons le pied sur la neige à 100 m du refuge, mais elle est encore assez dure, et il est facile de progresser dessus. Mes raquettes feront l’aller-retour, mais en restant sur le sac… Le V4 est complètement bouché, nous nous rabattons sur le V4bis. Nous entrons sous terre à 13 h.

Le début de la progression est chouette : c’est plein de glace de partout, ça glisse, et c’est joli. Seul hic, un peu de partout, il y a un filet d’eau qui coule sur la glace, et dès que la combi touche la glace, ça pénètre dessous… Nous gardons la glace jusqu’au sommet de la galerie qui descend vers le puits des Savoyards. Après la galerie Pixa, nous passons par le shunt boueux. Dans le dernier petit puits de ce shunt avant d’arriver dans le gros méandre, Vivien se coince joliment sur le frac (frac mal commode, et la boue n’arrange pas les choses !). La suite se passe sans problème et nous arrivons tous les trois au terminus du Poncho.

Vivien se met en attente sous ses couvertures de survie et son Poncho pendant que Théo attaque l’équipement du puits. Je le suis de près. Le puits qui nous avait arrêté est un P30 volumineux que nous fractionnons deux fois. La dernière longueur est de 21 m, en fil d’araignée pour descendre dans un beau méandre bien large. Vers l’amont, il faut faire une petite escalade (environ 5 m, que nous n’avons pas faite) pour continuer ce grand méandre.

Vers l’aval, nous descendons un P10, traversons une zone de carreaux de Chocolats, passons sous un énorme bloc et remontons dans la trémie pour arriver au sommet d’un P15. Nous le purgeons et commençons à le descendre. Mais pas de bol, il manque 3 m de corde pour toucher le fond… Théo raboute un bout de Pure Line pour aller voir, et s’arrête une dizaine de mètres plus loin sur un nouveau P8/10. Il faudra revenir ! Nous remontons en levant la topographie, et retrouvons Vivien à la base du P30. Au total, il y aura 160 m de topographie pour 50 m de dénivelé négatif.

Au sommet du P30, nous prenons un café et à 19 h 30, nous prenons la direction de la sortie. Dans le shunt au bas de la galerie Pixa, nous passons un peu de temps pour aménager un des ressauts en construisant une pyramide de glaise et de blocs : maintenant, le ressaut ne fait plus que 50 cm ou un peu plus, mais facile à franchir… Nous continuons à remonter doucement, jusqu’à la zone englacée. A parti de ce point, nous mettrons un temps fou, la glace nous pose pas mal de problèmes pour arriver à remonter certains ressaut, malgré les quelques cordes en place… Nous sortons à 23 h, au moment où il se met à pleuviner.

Le temps de redescendre au refuge, et de préparer un gros plat de pâtes, nous retrouvons nos duvet à 1 h 30 !

Lundi 6 mai

Evidemment, il a plu toute la nuit, la pluie continue à tomber le matin, rien ne sèche… Nous en profitons pour faire une grasse mat’, finir les restes et ranger avant de descendre à la voiture. La pluie est très légère, puis s’arrête au cours de la descente.

Comme aux voitures il ne pleut plus, nous allons voir la crue aux résurgences temporaires du Tuet. C’est joli et impressionnant…

TPST : 10 h

Participants à l'activité

Xavier RXavier R.

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *