Ski de Rando Nordique sur le Vercors

du 26/02 au 28/02/2021 | St Agnan en Vercors (38 - Isère) | France

Au départ, nous voulions faire la traversée Corrençon / Col de Rousset mais les forums parlaient de longueurs sèches au nord. Nous avons alors opté pour une boucle vers le Grd Veymont depuis Le Rousset. sauf que cela ne s’est pas passé comme prévu.

Vendredi, perception des skis et de la pulka au magasin de loc du Rousset puis départ vers 17h du parking de Beure. Montage de la tente sur les sommets des pistes de la station. Il fait beau mais cela va se gâter dans la nuit. J’entends momentanément un loup entre l’arrêt de la dameuse et le vent qui va souffler fort. Il pleut puis il neige dans la nuit.

Au matin, c’est nettement moins sympa et la visi ne dépasse pas 25m. Je perds Olivier  assez rapidement. Sans réseau telecom ni GPS, impossible de trouver le Pas des Econdus (RV intermédiaire convenu). Je tourne pendant 2h sans trouver un seul repère et le vent a soufflé toutes les traces. Je sors ma boussole et tire plein ouest pour essayer de retrouver du réseau sans succès même sur le parking. Comme mon copain s’est fait poser 2 stents 1 mois avant, je suis un tantinet inquiet et redescends plusieurs fois au village pour avoir un peu de réseau. Il finira par donner des news en milieu d’aprem. Me croyant devant lui, il avait poussé jusqu’au Pré Peyret et revient au Parking.

La visi est toujours mauvaise et Il est trop tard pour retourner au Grand Veymont. Nous  décidons après une tentative via La Coche (barrière fermée bien avant la neige) de passer par la Porte d’Herbouilly. Nous quittons les pistes de fond vers Darbounouse et installons le campement en lisière Nord. Il n’y a pas de vent et la nuit est très calme. Cette fois ci, au moins 2 loups se répondent. Leurs échangent durent un bon moment; c’est très émouvant.

L’aube est belle et nous traversons la plaine. Je pense à Pierrot, puis nous obliquons vers Carette. C’est un peu compliqué par endroits avec la pulka, le sentier est assez irrégulier. A partir de la cabane de Carette, beaucoup d’étendues dégarnies et nous essayons de couper vers le Collet de La Coinchette en zigzagant entre scialets et barres rocheuses. Le Collet est très dégarni et nous trainons la pulka sur l’herbe et les cailloux. Nous retrouvons la piste de La Royale de l’autre côté et ne la quittons plus jusqu’à la voiture de peur de galérer encore hors neige.

Des photos en PJ et ici: https://photos.app.goo.gl/M29hcwpgezJhZp3r7

Un quinzaine d'heures de ski

Participants à l'activité

Frédéric GFrédéric G.

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.