STAGE PERF dans le DOUBS

du 16/10 au 23/10/2021 | MONTROND LE CHATEAU (25 - Doubs) | France

Nous nous sommes inscrits sur un stage perfectionnement dans le Doubs, organisé par le CDS 93, au Gite Spéléo de Montrond le Château, au milieu d’un zone très karstique.

Le Samedi est consacré à l’accueil et l’installation des participants : nous sommes 12 allant du stage « découverte » jusqu’à la prépa initiateur.

En parallèle il y a également un stage initiateurs avec 8 candidats.

Dimanche :
->Stephane : Grotte des Cavottes, en binôme avec Carlos (de Paris) et encadrés par Gaëtan.
Les deux participants au stage « découverte » nous suivent accompagnés d’un encadrant.
Après le trou d’entrée la cavité commence par beaucoup d’horizontale.
On équipe une petite main courante sur spit, facultative, puis une grande MC brochée, comme tout le reste.
Un grand ressaut de 7m qui s’équipe des deux côtés en plusieurs petits sections (une chacun, puis un peu de progression, et là, alors que ça commence à être joli, c’est l’heure de remonter, après avoir équipé un puits que nous ne descendrons pas.
TPST 6h30.

->Laure : Goufre d’Ouzene
Participants: Laure et Romain (pompier du 51).Cadre: Christian
Objectif: découverte de l’équipement et du deséquipement/-60m (atteint:-40m)
Nous arrivons sur place vers 09h00.
Christian nous fait la démonstration pour l’équipement des amarrages naturels. Nous nous repartissons les deux puits d’entrée. Le P28 sera pour moi. Je fais l’équipement des AN puis Christian nous montre comment équiper deux broches avec la technique de la tension relâchée. Nous refaisons ce qu’il nous a montré pour poursuivre la descente. Je descend sur un premier fractionnement où je mets en pratique les conseils de Christian.J’équipe les deux puits suivants sous les conseils et contrôle de Christian. Nous arrivons en bas et échangeons nos puits avec Romain pour le deséquipement. La progression sur corde fut un peu laborieuse mais le déséquipement ne posa pas problème. Nous mangeons puis faisons à nouveau quelques manips d’équipement.

TPST:5h45; objectif atteint: -40 m

Lundi
->Stephane : Gouffre d’Ouzene. Avec Quentin, encadrant Fabien.
La particularité est qu’on peut rentrer soit par un P28 pas bien large, équipé par Quentin, et moi j’équipe un P15, qui par un petit boyau tournant rejoins le P28 à mi distance.
J’équiperai en suite le P18 qui descend dans une jolie succession de salles au fond, pendant que mon binôme équipera les MC de la partie supérieure du trou.
Entrainement à l’utilisation de dynéma pour remplacer les mousquetons.
En remontant chacun déséquipe le puits de l’autre. le trou est entièrement broché.
TPST 6h30;

->Laure :
Gouffre des Biefs Bousset
Participants: Luc (de Normandie) et Laure, cadre: Nadine et Yann
Equipements de mains courantes et de deux petits puits. Yann nous présente « la charnière »: le résultat de mouvements géologiques anciens mais importants dans le massif. Nous discutons « cupules » avec Nadine, sujet que j’aurai l’occasion d’approfondir ultérieurement avec Steph.
TPST:5H00;objectif atteint: -20 m (?)

Mardi

Participants: Stéphane et Laure; cadres: Christian et Thomas
->Pour Stéphane: Exercices sur falaise, équipement (avec spits) chacun d’une ligne, exercices de conversion et de passage de nœud.

->Pour Laure: amélioration de la fluidité de la progression avec Thomas (repérage des gestes inutiles notamment lors d’exercices d’équipement en temps limité) pendant les conversion et passage de nœuds, et de fractionnement.Equipement+desequipement.
TPSF 5h

 

Mercredi :
Tout le groupe, journée scientifique. On se rend à la grotte des « Faux monnayeurs » sur divers ateliers, en compagnie des futurs initiateurs (karstologie, géologie biologie Topo ) et de cadres. Thomas nous présente l’entrée de la grotte : là encore, les mouvements géologiques ont fait un travail remarquable.

Avec Laure nous choisissons tous les deux hydrologie. On tentera de mesurer avec la technique du bidon ou du corps flottant le débit du ruisseau de la grotte du Pontet juste en dessous.
On mesurera aussi la taille des « coups de gouge » et la section et grâce à l’abaque de Curl on détermine le débit à l’époque de leurs creusement.
On aidera ensuite les futurs initiateurs à préparer un exposé sur chaque sujet.
TPST 3h00

Jeudi :
->Stephane : Bief Bousset (une entrée du Verneau), avec Romain, encadrés par Christophe.
Une jolie rivière souterraine à très faible débit sauf quand il pleut, qui conduit au fameux réseau du Verneau (trop loin pour faire l’aller retour dans le temps imparti).J’équipe le côté spitté pendant que romain équipe le côté broché de l’entrée, et vu l’état des spits je me branche sur son équipement.
On notera un bon enchainements de ressauts et puits à équiper, jusqu’à une longue partie horizontale.
TPST 7h

->Laure :
Gouffre « chez les veuves »
Participants: Cyril et Laure ; Cadres: Nadine et Thomas
Objectifs: amélioration de la fluidité sur corde ; -70m
Cyril et Thomas rentrent les premiers dans le gouffre en créant un fractionnement au milieu du P31. Nadine et moi les rejoignons en bas du P31 après avoir passé l’étroiture initiale et descendu le P31. Cyril équipent le méandre suivant en créant deux lunules avec un perfo pour y accéder. Nadine et moi-même les suivons et les rejoignons au pied du P17 où nous avons mangé ensemble. La remontée du P31 est assez rapide notamment grâce au pantin. J’approfondis son utilisation de façon intéressante. Cyril deséquipe.

 

Vendredi :
Gouffre: Pourpevelle
Participants:Stephane et Laure; cadre:Christian
Pour notre dernier jour, c’est Christian qui nous amènera nous promener dans le réseau de Pourpevelle à 1h du gite.
Après le trou d’entrée équipé sur AN par Laure, c’est moi qui équiperai une succession de ressauts qui se termine par un 25m plein vide type entrée de cathédrale par le toit.
Après des passages à plat ventre dans l’eau, on trouvera le trou d’accès à la partie du réseau qu’on voulait visiter, pour admirer la salle des Gours (ou des cons qui ont tagué le nom de leurs club avec de l’acétylène ), puis à l’issue de 200m de tunnel à 4 pattes ou courbés, on verra les magnifiques lacs. Après s’être mouillé jusqu’aux cuisses et faute de combinaison néoprène, on n’ira pas plus loin, la natation devenant obligatoire.

Note de Laure: Cette grotte fut magnifique il y a un temps. Elle n’est plus que très belle notamment parce que des spéléos y ont fait un bivouac au milieu des gours. Un coup de gueule a déjà été publié mais il est compréhensible. Pour info, en Slovénie, il est interdit de marcher dans les gours, il faut marcher sur leur rebord.

Remontée,deséquipement.
TPST 8h; Objectif atteint:-70m

Le samedi matin est consacré au bilan, et au nettoyage du matériel.

Pour Stéphane: Une très bonne expérience pour manipuler et s’aguerrir à l’équipement, et gommer certains défauts.

Pour Laure: Amélioration de la progression, découverte de l’équipement et du deséquipement. Beaucoup de pratique nécessaire pour optimiser la progression et éviter les périodes de « mises en jambes » laborieuses (et un peu frustrantes, honnêtement). J’ai beaucoup apprécié l’ouverture de ce stage sur les domaines scientifiques de la spéléologie et l’environnement cavernicole.

30H

Participants à l'activité

Vous devez être identifié pour voir la liste des participants

Galerie photo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.