Week-end Samoens JB / CP7

du 19/08 au 21/08/2022 | Samoëns (74 - Haute-Savoie) | France

Nous montons tous le vendredi soir en deux fournées. Des bises, des racontage de news, des pâtes carbo et hop ! Dodo !

Levé à 8 h le samedi. Toute la troupe (sauf une dont je tairai le nom, mais ce n’est pas Ambre)  est motivée pour la traversée V11 – V4b(6(b)). Avec Cédric, nous décidons de pimenter un peu la sortie en se disant que passer par l’Aspiro-souffle à la place de la galerie de la Frénésie serait sympa. En théorie, cela pourrait le faire : nous nous étions arrêté au sommet d’un P40 descendant dans l’Aspiro-souffle et la topo nous indiquait que l’on était à l’aplomb des Branlots… Il ne reste plus qu’à confirmer la théorie !

Que dire de la sortie ? Euh… plutôt que d’écrire de longues lignes, je laisserai plutôt Ambre nous partager sa vidéo*. En bref : c’était cool ! L’équipe s’en est sortie comme un chef ! La théorie de l’Aspiro-souffle s’est avérée exacte (on a déséquipé l’accès historique et laissé équiper le nouvel accès pour faire la topo et continuer les escalades) et il faisait beau dehors quand on est sorti, donc que du bonheur ! TPST : 7 h.

(*On passera les galères dans la glaise au sommet de l’Aspiro-soufle, le merdier de corde pas possible dans la zone d’escalade, les trous de mémoires de l’un des auteurs du livre du JB sur la traversée, ainsi qu’un concours de rapidité de sortie entre le V4b, le V6 et le V6b… En bref : il faut retourner dans les Branlots pour enfin savoir d’où vient l’eau de la salle de l’écho. Ceux qui ont le vertige peuvent s’abstenir).

Un plat de pâtes carbo (encore ?!?) maintien le moral de l’équipe au plus haut samedi soir. Tiens, et si on allait au CP7 demain ? Même pas cap !

Et bien si, cap ! Réveil matinal dimanche matin. Cédric et moi partons en éclaireur pour faire boom. J’avoue, on galère… On se les caille, on coince des trucs dans des bidules pas assez grand pour faire tenir les machins… Bref, on a peur que ça ne fasse pas totalement boom, mais au final, si, ça a bien ait totalement boom. ouf ! L’équipe de renfort (Camille est Fred), munie de son équipe de soutien (Ambre et Fabien) sont bien là, pendant que l’équipe de base (Josiane et Bernard) surveille les moutons au chalet. Après le traditionnel « melon au bord du trou » (ce n’est pas un langage codé ), on est donc 4 à retourner sous terre pour tout déblayer… L’ancien P12 a reperdu 50 cm de profondeur… La zone est redevenue propre, elle n’attend plus qu’un perceur fou pour accélérer encore son érosion ! Ce sera pour une autre fois.

TPST : 2 h + 1 h

On redescend vérifier si les moutons ont bien été gardés (ça a été le cas)!. Hop, on range, on mange, on se change. Hop, descente dans la vallée. Hop voiture, train, dodo… Hop, encore un week-end de passé !

Participants à l'activité

Frédéric GFrédéric G.
Josiane LJosiane L.
Stéphane LStéphane L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.